SOS Misandrie

« Parce que les hommes battus d’aujourd’hui vivent le calvaire des femmes battues d’hier. »

 

 

Violences conjugales,
agressions sexuelles
 :

les oubliés de la France

 

1 homme sur 4 est victime de harcèlement sexuel au travail *.

1 600 000 hommes victimes d’un stress post-traumatique (SPT) à la suite d’un viol ou d’une tentative de viol subi dans leur vie *.

146 000 hommes victimes par an de violences conjugales tous types confondus *.

26 000 hommes victimes par an de violences sexuelles commises par leur conjoint.e ou ex-conjoint.e *.

67 500 hommes victimes chaque année de violences sexuelles physiques au travail *.

 

Et vous ? Quelle victime de la France misandre êtes vous ?

Violences conjugales,
agressions sexuelles
 :
la France de la honte !

 

0 plaquette informative de l’État où l’homme apparaît comme victime.

0 page Internet de l’État où l’homme apparaît comme victime.

0 précision de l’État pour dire que des structures prennent aussi en charge les hommes victimes.

0 structure d’État spécifiquement dédiée aux hommes victimes.

3 communications de l’État qui précisent qu’un homme a aussi droit au statut de victime ( 1, 2, 3 ).

99.7% communications de l’État qui suggèrent un sexe masculin pour évoquer un agresseur, mais  JAMAIS il n’y est suggéré qu’une victime puisse être un homme.

 

À la maison,

vous aussi ?

Appelez le 3919

(7j/7, de 8h à 22h)



Votre enfant,

risque ça ?

Appelez le
01 47 70 25 34

(7j/7, 24h/24)

Wikipedia : neutralité, féminisme et gros sous.

 



Wikipedia, que vous connaissez probablement déjà, est une encyclopédie en ligne gratuite qui, comme la plupart des encyclopédies académiques, se dit « neutre ». D’ailleurs, si vous contribuez un jour sur l’encyclopédie, on vous y parlera longuement de neutralité et du problème de bais et de points de vue. Sauf que notre collectif vous affirme aujourd’hui que Wikipedia ne peut plus être considérée comme neutre parce que l’encyclopédie a pris un assez clair pied politique et idéologique en faveur de ce qu’elle qualifie de « progrès ». Nous utilisons le mot « progrès » avec des guillemets parce que c’est le fourre-tout habituel dans lequel on y case les LGBT+, la promotion de certaines minorités ethniques, et aussi l’incontournable féminisme post-moderne, ou néo-féminisme. C’est d’ailleurs sur ce cas particulier que nous allons nous attarder, mais on pourrait faire le même travail pour les autres.

Histoire de synthétiser les choses, Wikipedia possède globalement trois niveaux de décision :

- les utilisateurs « lambda », c'est-à-dire n’importe-qui qui se connecte et cherche à faire des modifications,
- les administrateurs, qui sont des sortes de super-utilisateurs qui peuvent prendre des décisions de suppression de pages ou gérer des conflits en cas de besoin,
- le staff officiel de Wikipedia.



Wikipedia : nouveau pactole des idéologies douteuses.

Pour commencer à comprendre les biais de Wikipedia il faut déjà s’intéresser à son financement. Il a du vous arriver dans votre vie de voir une demande de don en haut d’une page Wikipedia. Et peut-être que vous avez voulu vous-même donner quelques Euros. Vous ne le savez probablement pas mais il y a aussi de grandes entreprises qui donnent à Wikipedia. Des entreprises comme Google, Apple, Microsoft, Adobe… donnent des dizaines de milliers d’Euros à Wikipedia tous les ans. Rien que ça, c’est un peu étonnant pour une encyclopédie qui se veut « neutre ». (Source 1).

Parlons maintenant de l’utilisation de cet argent, et c’est là où ça va déraper. Parce que déjà, contrairement à une idée répandue, le gros ne va pas dans la gestion de serveurs. Wikipedia a un budget d’environ 90 millions d’Euros pour cette année 2019, mais seulement 5% du total va effectivement dans des serveurs. (Source 2). Une grande partie des budgets de Wikipedia sert en fait à accorder des bourses, donner des sous à des associations et organiser des conférences pour faire avancer l’idéologie du « progrès ». (Source 3).

Nous allons commencer par vous parler rapidement des bourses accordées par Wikipedia pour financer des projets, pour certains ouvertement féministes ou « féministes intersectionnels ». La page dédiée aux investissements (Source 4) liste 16 projets pour un montant total d’un peu plus de 100 000 Euros une fois que l’on a fait la conversion. On trouve dans ces projets des choses vraiment hétéroclites et disons-le franchement pas très encyclopédiques. Par exemple un projet visant à créer une « sororité Wikipedia » pour la bagatelle de 52 000 Dollars. Ou encore un « projet féministe intersectionnel » en Tanzanie qui a coûté 46 000 Dollars. Il y a aussi un financement qui a été utilisé pour dispenser une formation féministe contre les stéréotypes de genre à l’ensemble des administrateurs Wikipedia, et une bourse obtenue par une certaine « Nattes à Chat », dont nous allons reparler plus loin, pour quelques milliers d’Euros.

Il y a aussi des conférences organisées, dont notamment le Wiki Women Camp (Source 5) payé par Wikipedia, sachant que le budget de Wikipedia alloué aux conférences en général avoisine les 3 millions de Dollars. Il faut savoir aussi que Wikipedia finance des associations ouvertement féministes, notamment Art+Féminism (Source 6) pour un total de 150 000 Dollars, association qui sert à promouvoir la « culture féministe » et le féminisme en général. Il ne faut pas prendre ces associations à la légère et penser qu’elles sont complètement anecdotiques. En réalité elles appartiennent toutes à un « projet » lancé par Wikipedia en 2017 et qui annonce faire de Wikipedia un endroit d’« égalité » d’ici 2030 (Source 7). Voici le deuxième point de ce projet à propos de l’« égalité d’accès au savoir » et ça va vous donner une bonne idée de ce qu’ils ont en tête : « As a social movement, we will focus our efforts on the knowledge and communities that have been left out by structures of power and privilege. We will welcome people from every background to build strong and diverse communities. We will break down the social, political, and technical barriers preventing people from accessing and contributing to free knowledge. »

Techniquement cela veut dire que Wikipedia a décidé de faire partie de la grande idéologie « Mainstream SJW » (Social Justice Warriors) pour soit disant promouvoir la diversité, lutter contre les oppresseurs imaginaires que seraient les mâles blancs cisgenres hétérosexuels et permettre de mettre en avant des femmes, des communautés LGBT, des minorités ethniques etc qui seraient opprimées. Cet objectif pour 2030 est d’autant plus surprenant qu’en réalité l’encyclopédie prétend être « neutre ». L’encyclopédie dit aux gens qu’elle est non-biaisée et qu’elle essaie de faire des articles de qualité, mais comment peut-on être « neutre et objectif » et défendre en même temps une idéologie qui n’est pas neutre et qui n’est pas objective ?



Wikipedia : des quotas qui incitent à la médiocrité.

Maintenant intéressons nous aux articles Wikipedia concrets que vous allez lire en français, par exemple, et cherchons à comprendre comment en pratique cet objectif s’est matérialisé à l’échelle mondiale. Nous allons nous intéresser en particulier à l’idéologie féministe post-moderne, ou néo-féminisme. Vous savez que nous dénonçons ses méfaits en particulier sur nos pages, par contre vous constaterez que sur Wikipedia cette analyse pourra être menée de manière similaire concernant les LGBT ou bien d’autres minorités ethniques etc.

Sur le Wikipedia francophone l’un des sujets féministes les plus visibles est le projet des « Sans PagEs » crée en 2016 par plusieurs utilisatrices dont la fameuse « Nattes à Chat » déjà mentionnée (Source 8). Le projet a fait l’objet d’un financement supplémentaire de presque 20 000 Euros et vise à créer des biographies pour toutes les femmes « injustement » oubliées (Source 9). Le projet a été lancé suite au constat suivant : un peu plus de 90% des utilisateurs de Wikipedia sont des hommes et un peu plus de 80% des biographies en français concernent de hommes. Rappelons à toutes fins utiles que cette encyclopédie est gratuite et que tout le monde peut y contribuer indépendamment de son sexe. Mais bon, vous le savez comme nous : pour le néo-féminisme s’il n’y a pas 50/50 c’est forcément parce qu’il y a une oppression et une injustice envers les femmes. Notre brave groupe est donc financé par Wikipedia pour faire des biographies de femmes en quantité industrielle : comptez environ 2000 biographies produites tous les ans, qui sont en grande partie écrites par des utilisatrices débutantes (Source 10).

A ce rythme là on est en droit de se poser la question : de qui fait-on exactement la biographie, y a-t-il vraiment 2000 femmes artistes, philosophes, scientifiques qui n’ont pas déjà une page et qui méritent d’en avoir une ? Rassurez-vous, nos amies féministes ont trouvé une solution : elles font des listes de femmes qui remplissent les critères d’admissibilité de Wikipedia (Source 11).

Par exemple en sport : vous êtes une femme, vous avez obtenu une médaille de bronze par équipe dans un championnat régional à Madagascar dans les années 70 et personnes ne sait ni qui vous êtes ni prononcer votre nom ? Eh bien, vous avez une médaille donc selon les standards de l’encyclopédie on peut vous faire une page.



Wikipedia : le pouvoir aux fanatiques.

Pour vous montrez que nous n’exagérons pas nous allons nous intéresser au cas particulier d’une scientifique en début de carrière dont on a fait récemment une page : Noémie Lamon (Source 12). En vous rendant sur sa page vous noterez l’abondance de descriptions sur sa jeunesse et sur l’éducation de la chercheuse qui s’intéresse apparemment beaucoup aux cailloux et aux fleurs, et le relatif flou sur ses travaux. Soyons honnête : tout chercheur de moins de 30 ans qui vient tout juste de finir son doctorat a du mal à remplir une page A4 avec son CV. Sauf que contrairement à la majorité des chercheurs de moins de 30 ans cette page Wikipedia existe, elle a été crée. Elle a été crée dans le cadre des « Sans PagEs ». Et son collègue, Thibaud Gruber, qui a coécrit des articles de recherche et qui a beau avoir dix fois plus de publications et vingt fois plus de citations, eh bien lui il n’a pas de page (Source 13), (Source 14), (Source 15). Etrange. Et il se trouve que quelqu’un a proposé cette page à la suppression et que la page n’a pas été supprimée (Source 16). Il y a eu un vote et de nombreuses personnes se sont précipitées pour dire que la scientifique était célèbre, formidable, et que ses découvertes étaient capitales pour la science. Nous allons probablement vous surprendre mais sur les avis positifs exprimés la moitié venait directement des membres actifs des « Sans pagEs ». Et ce n’est pas un hasard parce que le projet affiche les pages proposées à la suppression pour permettre à ses utilisatrices d’aller s’opposer à la suppression (Source 17). L’administrateur qui s’est occupé du traitement du débat est visiblement lui aussi féministe, mais bon… Ecoutez, c’est normal on va dire ! (Source 18).

Le projet des « Sans pagEs » a une deuxième fonction qui est de faire disparaître discrètement toutes les critiques ou polémiques qui pourraient concerner des féministes « grand public ». Un excellent exemple de ce phénomène c’est le cas Titiou Lecocq. Vous la connaissez probablement pour cette vidéo ou elle explique avoir laissé son enfant perdre un tympan parce que dans un souci de partage des tâches elle considérait que ce n’était pas à elle de l’emmener chez le médecin (Source 19). Indépendamment de ce que l’on pense de la chose il y a eu une polémique qui a suivi cette vidéo et qui mérite d’être citée sur sa page Wikipedia. Plusieurs utilisateurs ont donc cherché à rajouter un paragraphe à ce sujet, et tous ces paragraphes ont mystérieusement disparu (Source 20). Le hasard sans doute, la faute à pas de chance, ou alors ce n’était pas sourcé ?… Ah non : en fait c’était sourcé, en fait c’était neutre, mais notre chère « Nattes à Chat » qui était à la manœuvre a estimé que ce n’était pas si grave parce que les otites elle, elle en connaissait un rayon (Source 21).



Wikipedia et le « progrès » des quotas : méfiance.

Voilà, donc Wikipedia est devenu un espace ouvertement SJW et féministe, du sommet qui finance des associations qui ont un but idéologique, aux administrateurs qu’on biberonne avec des formations présentées comme antisexistes, aux personnes de la base qu’on emploie à créer de toutes pièces des biographies. Bref Wikipedia n’est plus neutre et ne fait que promouvoir la même idéologie « Mainstream » dont on vous abreuve déjà matin, midi et soir (Source 22). . La fondation dont Wikipedia dépend a décidé de faire de Wikipedia un espace de « progrès » (entre guillemets) d’ici 2030 et de créer à tour de bras des biographies de femmes, de LGBT, de gens de minorités etc, le tout quel que soit leur notoriété réelle ou leur contribution à l’Histoire. Le tout parce qu’ils sont nés avec le « bon » sexe, avec la « bonne » couleur de peau, ou qu’ils ont la « bonne » orientation sexuelle. Le tout parce qu’il faut respecter des quotas de ceci ou de cela.

Nous vous invitons donc à faire tourner cet article pour que le plus grand nombre sache la vérité sur les objectifs de Wikipedia, et vous-même, nous vous suggérons d’être vigilent et de faire preuve d’esprit critique lorsque vous lisez cette encyclopédie. À vous de jouer !



 

Au boulot,

encore elle ?...

Appelez le

01 45 84 24 24

(lundi :14h à 17h,

mardi au vendredi : 9h30 à 12h30)



Vous en avez marre
de cette vie ?...

Appelez le

09 72 39 40 50

(7j/7, 24h/24)

Copyright 2019 – SOS-Misandrie.org